Australie : Territoire du Nord

Et voici enfin le cœur de notre aventure : l’Australie ! De Singapour, nous avons atterri à 4 h 30 du matin à Darwin, ville au nord du Territoire du Nord.AustraliaTerritoire du Nord de l'Australie

Nous avons voyagé cette fois à bord de la compagnie Jetstar Airways (un peu minable, car low cost ; pour plus de confort, préférez une autre compagnie plus confortable). Nos billets ont été achetés via Vol24, site de booking que nous vous déconseillons, car c’est compliqué pour faire la réservation en ligne et nous avons du payer des frais en plus pour nos bagages en soute. Pour info, ce vol aller-retour ne nous a coûté que 342 € par personne.

Si nous résumons, le trajet Paris-Darwin (passant par Kuala Lumpur et Singapour) ne nous aura coûté que 980 € par personne, prix plus intéressant que les vols directs et qui nous permet de découvrir d’autres pays.

Avant de partir

Visa obligatoire. La demande se fait en ligne. Nous avons choisi le eVisitor, qui est un visa électronique (lié au numéro de passeport) de 3 mois max, délivré gratuitement et valable sur une période de 12 mois. Il faut en faire la demande au moins 2 semaines avant le départ ici.

Pour un séjour de plus de 3 mois, il vous faudra le visa touristique (105 €), valable pour 12 mois, pour une ou plusieurs entrées dans le pays. Il existe aussi le visa Vacances-Travail (ou Working Holiday Visa, 150€) qui permet de financer des vacances par des emplois de courte durée (6 mois max). Valable 12 mois, la demande doit se faire dans les 12 mois précédant le départ.

Aucun vaccin obligatoire. Les maladies tropicales telles que le paludisme et la fièvre jaune sont inconnues en Australie, tout comme le choléra et la typhoïde. Cela ne signifie pas que le danger n’existe pas : de nombreuses espèces venimeuses (serpents, poissons, araignées, méduses, etc.) ont élu domicile en Australie et il vaut mieux parer aux morsures et piqûres de ces animaux.

Australia

Concernant l’argent, nous avons emporté des euros que l’on a changés sur place à Darwin. Il y a 2 ou 3 bureaux de change, mais le taux de change n’est pas intéressant et on y perd beaucoup : change à 1 €=1,28 AUD (sept 2013). Ne pas hésiter à marchander et à proposer vous-même un taux de change qui vous parait raisonnable !

Pour transporter l’argent, une petite pochette ceinture (ou bandoulière) est très pratique et utile aussi pour mettre passeport, papiers, etc. La carte bancaire est le moyen de paiement le plus utilisé en Australie.

Budget

Nous sommes partis avec 2000 € en espèces chacun, budget englobant le périple en Malaisie, à Singapour et en Australie, pour une durée totale de 2 mois et demi. Nous sommes restés un mois et demi en Australie pour un budget de 3300 AUD (2500 €) à deux, réparti en 4 types de dépenses : les activités et déplacements (40 %), l’hébergement (30 %), la nourriture (20 %),  et les dépenses diverses dont les souvenirs (10 %).

Se loger

L’hébergement reste cher (aussi cher qu’en France, voire même un peu plus concernant les campings) et dans les grandes villes nous avons dû dormir dans les hôtels pour backpackers. Il est cependant possible bien qu’interdit, et nous regrettons de ne pas l’avoir fait, de planter la tente discrètement et à la nuit tombée dans certains endroits près des plages ou des parkings (à Darwin).

Par contre, nous avons toujours choisi le camping quand le choix était possible. C’était moins cher et beaucoup plus agréable, car on est dans la nature et on peut s’endormir en écoutant batifoler les chauves-souris 😉

Gastronomie

Il faut bien le dire, ce n’est pas le pays des végétariens. Dans les supermarchés le rayon fruits-légumes existe bien, mais reste cher (voire exorbitant pour les produits bio) et fait pâle figure face au rayon viande qui affiche du kangourou, du crocodile, de l’émeu et tout type de barbaque. Quant aux fromages australiens, ils ne nous ont pas inspirés (un peu trop trafiqués ?). Bref, ce fut la diète. 🙁

Supermarché végé

Notre menu était bien souvent constitué de légumes crus, fruits, pain, conserves, œufs durs (quand nous en trouvions), fruits secs et dans les grandes villes on se faisait plaisir avec du tofu. Quand on partait pour un périple d’une semaine dans les parcs nationaux, où il n’y avait pas de ravitaillement possible, on faisait les courses avant et on portait tout (raaah sac trop lourd). Du coup il fallait se rationner. Les fruits et légumes frais ne tiennent pas longtemps sous la chaleur donc on choisissait ceux qui se conservaient le mieux (pommes, chou, bananes, kiwis, carottes, etc.).

Se déplacer

Les transports sont inévitables pour couvrir les longues (trèèès très longues) distances qui séparent les différents endroits de l’Australie. Partis sans voiture, nous n’avions donc pas le choix. En revanche, si vous disposez d’un long séjour et que vous n’êtes pas pressé, le voyage à pied ou en stop par petits tronçons est à lui seul une formidable aventure.

A Darwin, nous avons pris un passe-kilomètres pour le Greyhound bus, qui nous permet de voyager en toute liberté dans le Territoire du Nord (il est valable aussi dans les autres territoires). Il nous a coûté 544 $ (380€) chacun et correspond à 3500 km. Il vous suffit de réserver le bus par internet 24 h à l’avance, et ce à chaque nouvelle destination.

Greyhound bus

Vous pouvez voyager où vous voulez dans le réseau desservi par Greyhound, quand vous voulez, et dans le sens que vous voulez du moment que vos trajets mis bout à bout ne dépassent pas le nombre de kilomètres achetés. Très pratique et économique, les bus sont ponctuels et le voyage confortable. Le chauffeur joue le guide touristique et on se laisse facilement bercer par sa voix en regardant la route droite qui se perd à l’horizon.

Il existe aussi une ligne ferroviaire que nous n’avons pas eu la chance de prendre, mais on espère l’essayer lors d’un prochain voyage. Les vols intérieurs sont également nombreux, mais ont moins de charme. L’autostop est également un bon moyen de se déplacer à condition d’être assez flexible. Ne pas hésiter à demander à d’autres backpackers leur destination à venir 🙂

Et maintenant, place à l’aventure !

Check Also

Bali Denpasar temple

Indonésie : Java et Bali

Avec ses 18 306 îles, l’archipel indonésien est le plus vaste du monde et sa superficie …

One comment

  1. Jacques-François Piquet

    Hello les petits baraudeurs, je viens de faire une visite assez exhaustive de votre site, c’est très sympa, bien écrit et les conseils que vous donnez sont judicieux même si souvent un peu succincts, voire incomplets (je pense notamment à la trousse à pharmacie). Les photos sont belles et nous font voyager avec vous. Merci pour tout, continuez à mettre en ligne articles et images, je vous suis à la trace. Bon voyage. JFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2016 · All Rights Reserved · 2veg en baroude