Cairns, une ville qui bouge !

Voyager dans un pays, c’est aussi visiter les grandes villes pour aller à la rencontre de nos voisins citadins du bout du monde. Alors, délaissons momentanément le bush et le wwoofing (youpi des vacances !) et foulons gaiement le bitume de Cairns, ville côtière au nord du Queensland. On vous le dit d’emblée, on a adoré cette ville.

Les hôtels 3 en 1

Cairns est la destination des backpackers et être backpacker, c’est souvent ne pas avoir un rond en poche. Pas étonnant donc que dans les grandes villes, tous les baroudeurs se retrouvent dans les hôtels pour backpackers, ces hôtels 3 en 1 qui font également bar et club de rencontre. Les jeunes voyageurs du monde entier s’y arrêtent, souvent plus pour y faire la fête et flirter avec le pays voisin que pour y dormir.

Dans notre premier hôtel pour backpackers dépravés, nous étions sûrement les seuls à être au lit à 21h, ronchonnant après tous ces jeunes sauvages bruyants cavalant dans les couloirs après le couvre-feu (mais que fait la police ?). Pas moyen de dormir que diantre ! Cela a néanmoins un avantage : à 6h du matin tous ronflent encore ou décuvent l’alcool de la veille. À notre tour donc de claquer les portes et de rire bruyamment (vengeance kniark kniark).

Notre 1er hôtel pour backpackers
Notre 1er hôtel pour backpackers

On a quand même réussi à trouver un hôtel (probablement le seul de tout Cairns) pour les backpackers qui se couchent à l’heure des poules comme nous et qui ne veulent suuurtout pas faire la fête.

Globetrotters International

Globetrotters International est l’un des moins chers de la ville (50$ la chambre double), un des plus intéressants (WiFi et petit-déj gratuits, cuisine équipée) et sûrement le seul à avoir un couvre-feu (à 23h) et à ne pas vendre d’alcool. 🙂

Globetrotters International

Deux végétariens dans la ville

Bon, maintenant qu’on est installé dans un établissement recommandable, mettons-nous en quête de quelque chose de consistant (et de végétarien) à se mettre sous le dentier. Et pour ça, allons faire un tour au marché nocturne de Cairns. Bien que la plupart des boutiques vendent des attrape-touristes, souvenirs et chinoiseries en tout genre, bref, rien de bien comestible, l’étage des restaurants, en revanche, s’avère nettement plus intéressant.

Food court du marché nocturne @ Cairns
Food court du marché nocturne @ Cairns

Le food court est tombé dans les mains des asiatiques, qui ont racheté tous les restaurants un par un : un japonais, un coréen, deux chinois, un thaï et ah si ! Un restaurant australien (tenu par un asiat, mmhh..) proposant entre autres du kangourou, du crocodile et un fish and chips dont le « fish » est un poisson local : le maquereau espagnol (nous aussi on a mis un moment à comprendre que le maquereau ne vient pas d’Espagne, mais bien d’Australie et que c’est juste son nom et n’a-t-on pas idée de s’appeler comme ça, vraiment…).

Menu

Nous optons finalement, faute de choix, pour des makis. Les gargotes japonaises sont bien appréciées des Australiens et il y en a partout.

Ici, les makis sont servis en épais rouleaux bien garnis (2,30€ le rouleau)
Ici, les makis sont servis en épais rouleaux bien garnis (2,30€ le rouleau)

On s’arrête par curiosité devant des paquets de « jerky food » : viande séchée de crocodile, de kangourou (version pimentée ou non) ou encore d’émeu, et devant les cartes des restaurants de l’esplanade affichant à des prix exorbitants fruits de mer et poissons…

Jerky food

Finalement, nous craquons pour un yaourt glacé… de soja ! Introuvable en France (pas encore compris comment faire soi-disant), ce yaourt glacé au lait de soja chaï et à la cannelle est un régal 🙂

Même dans les yaourts glacés au lait de vache il y a plusieurs parfums !
Même dans les yaourts glacés au lait de vache il y a plusieurs parfums !

On ne pouvait pas quitter Cairns sans se faire un barbecue. Non non, rassurez-vous, on ne se trimballe pas un barbecue portatif dans notre sac à dos, ce qui serait d’ailleurs inutile car ici il y a des barbecues tout le long de l’esplanade ! Gratuits, il suffit juste de rapporter ce que l’on veut manger et hop c’est parti la grillade ! Pour nous, aubergines et oignons grillés !

Chaque barbecue porte le nom d'un oiseau marin que l'on peut apercevoir sur la côte de Cairns
Chaque barbecue porte le nom d’un oiseau marin que l’on peut apercevoir sur la côte de Cairns

Pour éliminer tout ça, rien de tel qu’un peu d’exercice et ça tombe bien, car Cairns est une ville de sportifs.

Ça bouge à Cairns !

L’endroit le plus animé de Cairns (et aussi le plus sympa) est l’esplanade, longeant la côte sur 3 km. Superbe spot pour les oiseaux, on s’y balade tout en observant les pélicans et les échassiers farfouillant la vase à marée basse.

La baignade étant interdite (entre autres à cause des crocodiles), un lagon (piscine d’eau salée) et une plage artificielle ont été construits au bord de l’esplanade. Lieu de prédilection de tous les backpackers (qui n’ont pas vu une douche depuis quelques jours), les locaux s’y donnent également rendez-vous pour les activités sportives quotidiennes et gratuites, animées par un coach.

Nous sommes ainsi allés patauger dans le lagon avec les mamies australiennes pour faire de l’aqua zumba et de l’aqua aérobics ! Certes, il fallait se mettre au premier rang pour garder pied, mais c’était rigolo et bien physique 😉

C'est parti pour de l'aqua aérobics, suivez la prof !
C’est parti pour de l’aqua aérobics. Suivez la prof !

La ville met d’ailleurs beaucoup de choses en place pour motiver et encourager les gens à faire du sport : machines de musculation installées tout le long de l’esplanade, terrains de tennis et de volley, piste de skate et de roller, rochers d’escalade, etc. Ça nous a tellement motivés que tous les matins on se joignait aux courageux coureurs ;).

Muscu

On a même réussi à dégoter un terrain de badminton au club de Cairns.

Bad

Les Jardins botaniques

Pour s’éloigner de la ville et retrouver le calme de la nature, direction vers les immenses Jardins botaniques de Cairns. Balade autour des lacs centenaires, traversée de la forêt de bambous, promenade sur planches dans les mangroves, randonnée dans la forêt… Une journée entière ne suffit pas pour en faire le tour !

Après deux semaines de repos à Cairns, il est temps de repartir au boulot (ô cruelle vie) et de retrouver le calme et la solitude du bush : cap sur Koah, un wwoofing auprès des poules et des chèvres, où l’on va apprendre à faire du fromage de chèvre ! 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Check Also

bateau pelagic boat trip

Une sortie ornitho en pleine mer qui vire au cauchemar

Moi : « Eh, ya plein de mouettes et de goélands qu’on n’a pas coché là… …

One comment

  1. Hi Alison, Super photographs! Although I am not a vegetarian like you, I certainly wouldn’t fancy crocodile or kangaroo on my plate. It really surprises me that you have spent so much time in Northern Australia, where I know the Aussies are very keen on their red meat. What an experience you are having – memories for a lifetime!

    Love from Derek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2016 · All Rights Reserved · 2veg en baroude