[Malaisie] C’est végétarien et c’est incroyable…ment bon !

L’Australie n’est pas le pays des végétariens, qu’on se le dise. Après des semaines de frustration culinaire, il était temps que l’on se requinque en Malaisie. Manger végétarien à Kuala Lumpur et à Ipoh (autre grande ville de Malaisie, réputée pour sa délicieuse gastronomie) a été une formidable découverte.

Buffet végétarien

Les restaurants aux buffets 100% végétariens rivalisent d’imagination pour afficher une carte au choix multiples, faisant saliver d’avance le client. Qui a dit que ne pas manger de viande était triste et répétitif ? Plats en sauce appétissants, grande variété de légumes cuisinés, tofu en cube, émincé, sauté, frit, mijoté, croustillant, protéines de soja aux formes diverses et variées, champignons à la texture proche de celle des produits carnés, tempeh, etc. etc.

Le choix est si vaste qu’il nous est impossible de tout goûter au cours d’un seul déjeuner. Les saveurs sont gourmandes, épicées ou plus douces, les textures sont innombrables, les sauces multiples et aux couleurs des spécialités du pays, bref il y en a pour le plaisir des yeux et des papilles.

 

Gastronomie indienne

La population indienne est bien représentée en Malaisie et nombreux sont ceux qui, de par leur religion, ne mangent pas de viande. Beaucoup de petits restaurant indiens affichent une carte 100% VG ou à défaut, présentent des plats sans viande/poisson. On s’est donc régalé avec les plats indiens, bien souvent épicés, constitués de céréales (riz, blé) et légumineuses (pois chiches, haricots, lentilles), préparées en galettes, dhal, crêpes, beignets, etc. toujours accompagnées de légumes. Là encore, le choix est vaste et les saveurs nombreuses.

La touche sucrée

Le soja est la base de délicieux desserts, comme par exemple le tofu fa : un bol de tofu soyeux chaud avec du sucre liquide (sucre blanc, brun ou au gingembre). Délicieux ! Une des boissons locales est aussi le lait de soja agrémenté de sucre liquide et de glaçons. Très agréable quand il fait 35° ! Citons également aussi les smoothies au lait de soja, au concombre ou aux cacahuètes ; les sorbets décorés de fruits frais, d’arachide, de billes de tapioca ; les brioches asiatiques fourrées au soja rouge ou à la coco ; les fruits tropicaux (durian, mangoustan, mangues, papaye etc.)…

Être touriste végétarien, c’est aussi faire de délicieuses découvertes et s’ouvrir à une palette d’aliments inconnus et à de nouvelles saveurs et textures que l’on ne connait pas en France 😉

 

Check Also

Voyager en taxi au Sénégal : adieu confort !

Pour observer les oiseaux, il faut se montrer patient, chaque ornitho le sait. Eh bien …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2016 · All Rights Reserved · 2veg en baroude